Le site « www.sunny-inch.fr » est une publication de la société SUNNY INCH S.A.S. Une société par actions simplifiée, au capital de 10 000 €. Elle est immatriculée au registre du commerce et des société, sous le numéro 799 467 451.

Son siège social est situé au 11 Rue Saint Exupéry 34430 Saint Jean de Védas. – France

Le site internet sunny-inch.fr

Sur son site internet, sunny-inch.fr se présente comme le ” N°1 des fabricants français des stores bannes en ligne. ” et aussi “un spécialiste dans le domaine du store solaire.” Elle tend à justifier ce positionnement à grand renfort de cocardes et de drapeaux tricolores.

Cependant, la réalité est différente : Sunny-Inch bien que immatriculée en France, est une société dont le capital est majoritairement détenu par des chinois.

Actionnaires et bénéficiaires effectifs de la société SUNNY-INCH – Source : pappers.fr
Jiangong LIU – Nationalité chinoise – Sunny-Inch Source : pappers.fr
Yin LIU – Nationalité chinoise – Sunny-Inch Source : pappers.fr

Et alors ?

Au demeurant, il n’y a rien d’illégal à ce que des citoyens chinois créent une société en France .

Cette situation est même au demeurant anecdotique. Cependant, elle nous éclaire sur la lente mais continue stratégie d’implantation des chinois sur le territoire français. Il est d’ailleurs à noter que ici-store.com l’enseigne de la société Store Direct Usine poursuive l’exacte même stratégie. Lisez notre post à ce sujet.

La nationalité chinoise facilite à l’évidence l’établissement de relations commerciales avec l’empire du milieu.

Ainsi, des conteneurs entiers de produits chinois arrivent sur notre territoire et sont vendus avec le label “Fabrication Française”.

Dès lors, cette situation pose un certain nombre de questions :

  • Existe-t’il une stratégie avérée d’infiltration de l’industrie française et de notre tissu économique ?
  • Cette situation encourage t elle une fuites de capitaux vers la chine ? Dans l’affirmative, cela contribuerait à accentuer une situation de la balance extérieure française déjà déficitaire.
  • Enfin, le consommateur croyant en toute bonne fois acheter un store fabriqué en France, achète en réalité un store chinois dont seule la toile est de provenance européenne. Suivez ce lien pour vous en convaincre. Les toiles sont de marque européenne, mais les armatures sont bien en provenance de chine. L’offre est un mélange de produits chinois et d’autres de provenance européenne. Pourtant, Il n’est jamais possible de connaître leur provenance exacte. Cette situation est-elle de nature à tromper le consommateur ? Nous vous laissons juger par vous-même.
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Item added to cart.
0 items - 0,00